CARACTÉRISTIQUES DE BASE DU LEADER

Nombreuses sont les qualités qui définissent le leader.

Dans cette leçon, nous allons souligner celles qui peuvent être considérées comme fondamentales (elles sont nécessaires à l’existence d’un vrai leader), tandis que dans la leçon suivante, nous analyserons d’autres complémentaires (elles contribuent à améliorer la figure du leader).

Le leader doit posséder toutes ces qualités de base, logiquement certaines plus que d’autres, mais toutes doivent être présentes.

L’absence de l’un d’entre eux rendrait difficile l’exercice d’un véritable leadership.

qualités de base

Visionnaire

Le leader se caractérise par une vision à long terme, anticipant les événements, anticipant les problèmes et détectant les opportunités beaucoup plus tôt que les autres.

Le leader ne se contente pas de ce qu’il y a, n’est pas une personne conformiste, est créatif et aime aller de l’avant.

Personne d’action

le leader ne se contente pas de fixer des objectifs exigeants, mais se bat pour les atteindre, sans renoncer, avec une persistance énorme, ce qui est finalement la clé de son succès.

Le leader ne se contente pas de rêver, il veut des résultats.

Brillant

le leader excelle sur le reste de l’équipe, soit pour son intelligence, soit pour sa combativité, soit pour la clarté de ses approches, etc. ou probablement pour une combinaison de tout ce qui précède.

Courage

le leader n’a pas peur face aux difficultés ; les objectifs qu’il propose sont difficiles (mais pas impossibles), beaucoup d’obstacles à surmonter, beaucoup de gens à convaincre, mais le leader n’est pas découragé, il est tellement convaincu de l’importance de la même chose qu’il va se battre pour eux, surmonter ces obstacles qui apparaissent.

Le leader défend ses convictions avec détermination.

L’enthousiasme

le leader réussit à enthousiasmer son équipe ; ils perçoivent que les objectifs poursuivis par le leader sont positifs tant pour l’entreprise que pour les employés.

L’avenir offert par le leader est si suggestif qu’il vaut la peine de se battre pour lui.

C’est l’une des caractéristiques fondamentales du leader, savoir répandre son enthousiasme, faire en sorte que l’équipe le suive, partager ses objectifs.

Sans une équipe à suivre, une personne ayant les autres caractéristiques serait un loup solitaire mais jamais un leader (le leadership est toujours lié à une équipe).

Grand communicateur

une autre qualité qui caractérise le leader sont ses dons de bon communicateur, une habileté qui lui permettra `de vendre sa vision, de faire connaître ses plans d’une manière suggestive.

Convaincant

le leader est persuasif ; il sait comment présenter ses arguments de manière à gagner le soutien de l’organisation.

Grand négociateur

le chef est très habile à négocier. La lutte pour vos objectifs exige que vous négociiez en permanence, tant au sein de l’entreprise qu’avec les clients, les fournisseurs, les institutions financières, les actionnaires, etc.

Le leader fait preuve d’une capacité particulière à avancer sur le long chemin qui mène à ses objectifs.

Capacité de leadership

le leader doit fonder son leadership sur l’art de la conviction, mais il doit aussi être capable d’utiliser son autorité lorsque nécessaire.

Le leader est une personne compressive, mais pas une personne douce (les subordonnés perdraient leur respect).

Le leader ne peut pas abuser de l’ordre et du commandement car il est impossible de motiver une équipe sur la base de l’autoritarisme, mais il doit être capable d’appliquer son autorité sans secouer son pouls dans les occasions qui l’exigent.

Exigeant

avec ses collaborateurs, mais aussi, et surtout, avec lui-même. La lutte pour des objectifs difficiles exige un niveau d’excellence dans le travail qui ne peut être atteint qu’avec un haut niveau d’exigence.

Si le leader était exigeant avec ses employés mais pas avec lui-même, il ne serait pas un leader, il serait un despote qui monterait toute l’organisation contre lui.

Charismatique

si en plus des caractéristiques ci-dessus, le leader est une personne charismatique, nous nous trouverions devant un leader complet.

Le charisme est une capacité naturelle de séduire et d’attirer les gens, c’est un authentique magnétisme personnel. Le charisme permet de gagner l’équipe, qui est attirée par son leader.

Cependant, il faut noter qu’un leader sans charisme est tout à fait possible.

Pour une entreprise, il est préférable d’avoir un leader sans charisme avec un sens élevé de l’honnêteté, plutôt qu’un leader charismatique qui utilise l’organisation pour son propre bénéfice.

Honnêteté

des valeurs éthiques élevées sont essentielles pour que le leadership soit maintenu au fil du temps et pas seulement un  » bluff  » passager.

L’équipe doit avoir pleinement confiance en son leader, elle doit être absolument convaincue que le leader va agir honnêtement et ne pas le laisser dans l’embarras.

Si les subordonnés détectent que le chef ne joue pas franc jeu et qu’il ne se soucie que de ses propres intérêts, ils perdront leur confiance en lui, un processus qui, une fois commencé, est très difficile à arrêter.

Remplisseur

le leader doit être une personne de sa parole : ce qu’il promet, il l’accomplit.

C’est le seul moyen pour que l’équipe ait une confiance aveugle en lui.

Cohérent

le leader doit vivre ce qu’il prêche.

S’il exige du dévouement, il doit être le premier ; s’il parle d’austérité, il doit donner l’exemple ; s’il exige de la loyauté, il doit montrer la voie.

Le chef prêche principalement par l’exemple : il ne peut exiger de ses subordonnés quelque chose qu’il ne respecte pas.

De plus, le message du leader doit être cohérent dans le temps.

Vous ne pouvez pas penser d’une manière différente aujourd’hui et d’une autre demain : vous embrouilleriez votre équipe.

Cela ne signifie pas qu’elle ne peut pas évoluer dans ses approches.