Une recette très facile du seitan

Le seitan est une préparation à base de gluten de blé (il ne peut donc pas être consommé par les cœliaques), les végétariens ou les végétaliens sont très bons car il nous apporte de grandes quantités de protéines, contient de la vitamine B2 et du fer et apporte beaucoup moins de calories que la viande. Il ne contient pas de graisses saturées ni de cholestérol, donc, il aide à réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Il est facile à digérer et peu calorique est idéal pour les enfants, les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes digestifs, également recommandé pour les sportifs car il aide à développer les muscles.

Il peut être préparé de différentes manières, le traditionnel est de faire une boule avec un kilo de farine et un litre d’eau ou la quantité qui admet la farine sans coller sur les doigts, pétrir et laisser reposer couvert d’eau pendant 45 minutes. Après ce temps, nous procédons au « nettoyage » de la pâte, quand nous enlevons la pâte du récipient avec de l’eau elle deviendra blanche (c’est parce qu’elle a commencé à détacher l’amidon), pour nettoyer il est nécessaire de mettre la pâte sous le robinet avec de l’eau froide et aller laver jusqu’à ce que l’eau sorte transparent. Pendant le lavage, vous verrez comment la pâte se transforme en une couleur foncée, c’est-à-dire due au gluten. Dès que des morceaux sombres commencent à apparaître, il faut faire attention car ils se détachent facilement.

Nous aurons une boule beaucoup plus petite que celle avec laquelle nous avons commencé, de couleur foncée et poreuse, nous avons déjà du gluten ! Maintenant, il est temps de le cuire. Nous mettons une casserole à feu doux avec un litre d’eau ou de bouillon de légumes, un verre de sauce soja, de l’ail et du gingembre, et nous avons 45 minutes si vous voulez une texture dure ou si vous préférez douce, laissez-la 20 minutes. Au bout d’un certain temps, vous remarquerez qu’il est de nouveau « engraissé » et qu’il est d’une couleur foncée claire. Vous le laissez couvert jusqu’à ce qu’il refroidisse et vous pouvez le consommer maintenant.

La vérité, c’est que je ne l’ai fait que la première fois parce que c’était très laborieux.

L’autre façon plus rapide et plus délicieuse est celle que j’utilise et que j’aime toujours.

Ingrédients

2 tasses de gluten de blé (disponible chez les herboristes)
1 tasse de chapelure
1 + 1/3 tasse d’eau
1/2 tasse de sauce soja
Ail haché et persil
1 cuillère à soupe de paprika
Épices au goût. Dans mon cas, 1/4 c. à thé de paprika fumé, 1/4 c. à thé de gingembre, 1/4 c. à thé de muscade, 1/4 c. à thé de 5 épices chinoises, 1/4 c. à thé de graines de sésame.

Préparation

Mettez les ingrédients secs dans un bol (gluten, chapelure, ail et persil) et ajoutez les épices, la bonne chose est que vous le faites au goût. L’étape suivante consiste à ajouter le liquide qu’est l’eau et le soja, je n’aime pas beaucoup la sauce soja et j’en ajoute une qui est légère et son goût est plus doux.

Nous pétrissons tout très bien, la meilleure façon est avec nos mains, donc avec des mains très propres nous pétrissons notre seitan. Quand tout est bien intégré, nous avons deux options :

Nous mettons un film papier ou transparent étiré sur la table et étirons notre seitan sur le dessus, ça va prendre un peu de travail car il rétrécit mais avec de la patience nous l’aurons. Maintenant il est temps de lui donner une forme de « mortadelle », comme une saucisse, alors nous commençons à l’enrouler sur elle-même et nous l’appuyons fermement, finalement nous l’enroulons dans le papier film jusqu’à ce que nous l’enroulions très bien. Nous attachons les extrémités avec une petite corde que nous utilisons pour brider la viande et perçons un peu avec une brochette ou un cure-dent pour que l’eau entre un peu et soit cuite à l’intérieur. Pour finir on le met au feu pour cuire pendant 45 minutes, vous pouvez ajouter du laurier ou ce que vous voulez à l’eau ou le remplacer par du bouillon de légumes. Une fois le temps écoulé, nous le retirons et le laissons refroidir.
Étirer le seitan sur la table et le couper en forme, comme s’il s’agissait de filets de viande, puis les ajouter à l’eau qui va bouillir jusqu’à ce qu’ils flottent. Vous devez les ajouter un par un. Nous les enlevons et les laissons s’égoutter.

Résultat

Choisissons l’option qui est délicieuse, la seule chose qui change est sa texture : dans la première option on obtient un seitan plus compact et dans la seconde plus spongieux. Les deux serviront à remplacer la viande dans n’importe quelle recette, je vous encourage à l’essayer. L’avantage de faire votre propre seitan, c’est que vous pouvez lui donner le goût que vous préférez et jouer avec les textures.