Comment choisir le bon sport pour les enfants?

Impliquez votre enfant dans le choix et évitez de lui faire faire un sport juste parce que vous l’aimez tellement. Le sport doit devenir une habitude agréable à pratiquer même à l’âge adulte. Et rappelez-vous, vos enfants n’ont pas besoin d’être des champions.

 

COMMENT CHOISIR LE BON SPORT POUR LES ENFANTS?

Comment choisir le bon sport pour vos enfants face à tant d’offres, tant de possibilités et aussi tant de curiosités potentielles des enfants ? Comment ne pas perdre son temps, se perdre dans une sorte de labyrinthe à la recherche du bon sport, et des opportunités, en réussissant à centrer l’activité sportive la plus adaptée ?

Football, rugby, natation, volley-ball, basket-ball, athlétisme, karaté, danse : le sport est essentiel pour les enfants car il favorise non seulement leur croissance physique, mais il les aide aussi à socialiser, à surmonter toute timidité et à avoir une meilleure estime de soi. Il suffit de 60 minutes par jour pour éloigner toute une série de maladies, à commencer par l’obésité infantile. L’important est de choisir le bon sport en impliquant directement l’enfant et en lui demandant directement ce qu’il aimerait pratiquer, en évitant de l’inscrire à l’école de football ou de danse simplement parce que ce sont des sports que maman et papa aiment tellement. De cette façon, il y a seulement le risque que l’enfant abandonne le sport qu’il pratique. Le choix du sport approprié pour votre enfant doit toujours être le résultat d’un compromis entre les besoins physiologiques de l’enfant, ses inclinations et les besoins des parents.

Choisissez avec votre enfant un sport qui l’amuse et, s’il est très timide, ne vous concentrez pas exclusivement sur le choix d’une activité sportive qui nécessite une équipe comme le football, suivez-la progressivement : la pratique du sport vous permettra toujours de renforcer votre estime de soi et de le stimuler à traiter avec ses pairs.

 

COMMENT CHOISIR LE SPORT ADAPTÉ AUX ENFANTS?

Profitez de l’occasion offerte par de nombreux centres sportifs pour profiter de leçons d’essai gratuites afin d’évaluer si votre enfant aime faire cette activité et, en même temps, d’évaluer les moniteurs et l’environnement. Le sport pratiqué doit devenir une véritable habitude, agréable et enrichissante, à pratiquer même à l’âge adulte.

Rappelez-vous que jusqu’à l’âge de 7-8 ans, il est important de préférer un sport complet comme la natation ou la gymnastique, car ils favorisent la croissance et le renforcement global du corps de l’enfant. Au lieu de cela, évitez les sports qui affectent principalement une partie du corps et il est donc bon de commencer à pratiquer surtout à partir de l’âge de 10 ans.

Enfin, n’oubliez pas que vos enfants n’ont pas à devenir des champions : aidez-les et encouragez-les à pratiquer le sport de leur choix avec engagement et passion, enseignez-leur l’importance du respect des règles, de la loyauté envers leurs adversaires et de l’acceptation du résultat. Le sport peut être une véritable école de vie s’il est pratiqué de la bonne manière et tout échec contribue à la croissance.Alors, comment choisir le sport qui convient le mieux à nos enfants ? Voici tous les conseils utiles et les règles à suivre :

NOUVEAU
La natation est une activité complète qui favorise le développement harmonieux de toutes les parties du corps, apporte de grands bienfaits au système cardio-vasculaire et respiratoire, aide à la coordination des mouvements et ne provoque pas de traumatisme musculaire car elle n’exerce pas une charge excessive sur le système locomoteur. Les cours de natation proprement dits commencent généralement à partir de l’âge de trois ans, l’activité de compétition à partir de l’âge de huit ans.

FOOTBALL
Nous commençons à pratiquer généralement vers l’âge de 7-8 ans : avant cet âge, l’enfant est encore trop jeune pour comprendre les règles du jeu même si cela n’exclut pas qu’il puisse encore s’amuser avec d’autres petits joueurs sur un petit terrain, avec des objectifs plus petits et sans division des rôles, sous la direction d’un entraîneur. Jouer au football, améliore la coordination des mouvements, augmente l’endurance et favorise la socialisation et le développement de l’esprit d’équipe. Pour l’activité compétitive il vaut mieux attendre les 12-13 ans. Rappelez-vous cependant que le football n’est pas un sport complet, car il favorise avant tout le développement des muscles des jambes : il est donc important de toujours le combiner avec des activités plus complètes comme la natation et le gymnase.

RUGBY
C’est un sport de contact que les enfants peuvent commencer à pratiquer dès l’âge de 7-8 ans, qui peut favoriser le développement de la musculature du corps entier et la coordination des mouvements et qui enseigne le respect de l’adversaire et des règles.

BASKET-BALL ET VOLLEY-BALL
Dans ce cas également, il s’agit d’activités sportives à pratiquer à partir de 7-8 ans, beaucoup plus complètes, contrairement au football, car elles touchent non seulement les jambes mais aussi le haut du corps, les muscles paravertébraux et les abdominaux. Ici aussi, nous sommes confrontés à deux sports pour lesquels l’activité compétitive peut commencer dès l’âge de 12-13 ans et qui favorisent la socialité et l’esprit d’équipe.

KARATÉ ET JUDO
Il s’agit de deux activités sportives à pratiquer à partir de 7-8 ans car elles nécessitent une certaine force, notamment le judo, et une bonne coordination neuromotrice. Ces deux sports sont particulièrement adaptés aux enfants timides, mais aussi aux plus vifs, car ce sont des activités qui renforcent la confiance en ses propres capacités et lui apprennent à maîtriser ses propres agressions.

TENNIS ET ESCRIME
Dans ce cas, nous sommes confrontés à deux sports asymétriques, comme dans le cas du football : ils concernent donc avant tout une partie du corps et, dans ce cas, un membre supérieur. Il est donc essentiel de fournir d’abord une préparation générique et ensuite de procéder à l’apprentissage de la technique. Réfléchissez avec votre moniteur à la possibilité de combiner le tennis et l’escrime avec d’autres activités sportives. Le tennis et l’escrime développent aussi la concentration et l’estime de soi : pour les activités de compétition, il faut attendre huit ans pour l’escrime et dix ans pour le tennis.