10 BONS CONSEILS POUR NE PAS ABANDONNER

FIXER DES OBJECTIFS RÉALISABLES

Lorsque vous reprenez le sport après une longue période d’inactivité, l’aspect le plus compliqué est de maintenir la motivation pendant une longue période. En général, vous avez tendance à viser trop haut, trop vite. Et lorsque les objectifs fixés ne sont pas atteints, la chute sera plus difficile. Il est clairement inutile de vouloir courir un marathon avec 15 jours d’entraînement derrière soi ou de soulever 100 kg au banc après 5 jours d’inscription au gym. La clé, c’est la progression graduelle ! Etablissez d’abord un programme adapté à votre niveau, afin de ne pas perdre votre motivation. En y arrivant par étapes, vous garderez la flamme allumée et vous pourrez essayer d’atteindre votre but paisiblement.

TROUVEZ ET DONNEZ-VOUS LE TEMPS DE VOUS ENTRAÎNER

Je n’ai pas le temps ? Une excuse classique. Faites le calcul (calmement) : combien d’heures par jour passez-vous devant votre smartphone, votre téléviseur ou votre écran de PC ? Tout ce temps pourrait être largement utilisé pour le sport. Il est temps de changer graduellement vos habitudes. Optimisez vos journées : commencez par vous donner 30 minutes le matin avant d’aller travailler ou le soir avant de manger pour profiter du sport qui vous attire le plus. Promenez-vous dans le quartier ou courez, faites quelques abdominaux, détendez-vous avec du yoga ou des pilates…. Les possibilités sont nombreuses !

Conseil : Débranchez tous vos appareils multimédias avant de vous entraîner à la maison ou au gymnase, afin de ne pas être tenté de jeter un coup d’œil à l’écran à la moindre occasion.

ENREGISTREZ VOTRE ÉVOLUTION

Tous les jours, et après plusieurs semaines de pratique, vous aurez parfois l’impression de ne pas faire de progrès et de vous débattre. C’est la meilleure façon de perdre la motivation et d’abandonner à mi-chemin. N’abandonnez jamais ! Pour garder votre motivation intacte et faire un travail complet, prenez un petit journal intime pour noter, après la formation, tout le travail que vous avez fait. En rendant compte des jours et des semaines qui se sont écoulés, vous prendrez conscience des progrès que vous avez réalisés. Quoi de plus motivant que de constater que jusqu’à il y a 3 mois, vous ne pouviez pas courir plus de 20 minutes d’affilée alors que maintenant vous êtes capable de courir 10 km sans vous arrêter ?

DÉFINIR CERTAINS INDICATEURS DE PERFORMANCE

Quand on veut garder vivante la volonté de faire du sport, l’une des choses les plus importantes est de quantifier les progrès réalisés.

Êtes-vous passionné de course à pied ?

Essayez d’améliorer votre temps dans les 5 ou 10 km. Attiré par le culturisme ? Battez votre record de flexion ou de traction. Tennisman dans l’âme ? Essayez d’arracher un set à un adversaire qui semblait injoignable jusqu’à il y a quelques mois.

Plus vous vous rapprochez de votre objectif, plus votre satisfaction sera grande.

FAIRE DU SPORT EN GROUPE

Difficile de s’amuser quand on s’entraîne seul. La solution est vite trouvée : encouragez vos amis et parents à vous accompagner sur vos parcours sportifs ! En faisant du sport ensemble, vous trouverez cet équipement supplémentaire et il vous sera plus difficile d’abandonner l’entraînement une fois que vous aurez pris un engagement avec un ami ou un collègue.

Vous pouvez également pratiquer un sport d’équipe qui implique un engagement de votre part. Les possibilités sont nombreuses : football, basket-ball, handball, volley-ball… Faire partie d’une équipe, c’est aussi avoir des coéquipiers qui comptent sur votre présence à chaque entraînement et à chaque match, c’est-à-dire moins de chances de trouver des excuses pour abandonner.

ACHETER DE NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS SPORTIFS

Avoir un nouvel équipement sportif (une nouvelle raquette, une nouvelle paire de chaussures, un nouveau maillot…) donne souvent envie d’essayer plus vite !

Laissez-le en vue : sur le lit, dans le salon…. Il vous donnera envie de l’utiliser dès que possible.

Faites attention au budget : l’idée n’est pas de finir le mois en mangeant uniquement des pâtes (bien qu’utile pour le sport).

FAIRE UNE PROMESSE À QUELQU’UN QUE VOUS CONNAISSEZ, OU MÊME À VOUS-MÊME

Quoi de plus difficile que de promettre à votre partenaire, ami, collègue ou parent que cette fois-ci vous êtes sérieux au sujet de la pratique du sport ? Pourquoi ne pas écrire un contrat signé avec du sang sur papier (d’accord, on a un peu exagéré mais vous avez compris le concept) : vous n’aurez donc plus le choix et ce « pacte moral » engagera votre parole d’honneur.

Vous pouvez aussi vous faire une promesse : le simple fait de dire des engagements vous poussera à atteindre vos objectifs.

RÉCOMPENSER LA PRATIQUE DU SPORT

Le sport n’est pas seulement souffrance ou privation. Nous associons souvent la pratique du sport à un régime alimentaire drastique, devant être prudent en toutes circonstances… Tout dépend des objectifs ! Quoi qu’il en soit, ce sera toujours une bonne chose et un plaisir de s’offrir une récompense pour les objectifs atteints, par exemple en s’accordant un bon repas, pour lequel on ne doit pas se sentir coupable du tout. Vous pouvez également vous offrir une paire de chaussures de sport (par exemple) pour couronner votre succès. Le sport doit être avant tout synonyme de plaisir.

Sport / par