Les fabricants d’ordinateurs accumulent des stocks pour le Vendredi noir

Les ventes de PC en Espagne ont progressé de 5,9 % au troisième trimestre pour atteindre 806 000 unités.
Les achats du secteur public sont réactivés et les équipements de jeux et de récompenses sont de plus en plus nombreux.

L’industrie du PC respire à nouveau en Espagne. Les ventes d’ordinateurs augmentent pour le deuxième trimestre consécutif, après une longue période de baisse, selon IDC. Le cabinet de conseil, qui mesure l’offre des fabricants et leur permet ainsi d’évaluer leurs prévisions de ventes pour le trimestre suivant, fait état d’une hausse de 5,9 % entre juillet et septembre par rapport à la même période en 2016.

Au total, 806 000 unités ont été vendues au troisième trimestre. La croissance a été plus forte dans le segment des entreprises (10,4%), grâce à la réactivation des achats du secteur public (principalement les administrations régionales et locales). Dans la consommation, l’attrait a été plus faible (2,4 %), mais il est largement tiré par Black Friday, l’escompte du vendredi qui aura lieu le 24 novembre prochain.

« Les fabricants ont avancé de nombreuses unités au cours du troisième trimestre pour s’assurer que les ordinateurs étaient à l’heure pour Black Friday », a déclaré Pablo Ugarte, directeur général, Computing, HP Iberia. Cela explique qu’au cours des trois dernières années, on a vu comment le poids des ventes de Noël a été réparti entre ce qui est vraiment Noël et le vendredi noir. « Dans ce contexte, et comme la consommation s’embarque beaucoup par bateau pour réduire les coûts, si nous voulons arriver à Black Friday et donner l’équipement aux détaillants à temps, nous devons expédier les terminaux aussi tard que septembre, car il faut environ six semaines pour arriver « , poursuit Ugarte, qui affirme que c’est une des raisons pour lesquelles récemment le troisième trimestre s’avère bon pour le secteur.

Malgré cela, ce trimestre a été très similaire au précédent en unités. Il ne faut pas oublier que la période de juillet à septembre est un jour férié en Espagne et qu’au deuxième trimestre le secteur a connu une croissance plus forte (11,6%) car Lenovo s’est envolée (+76,1%) grâce à des ajustements de stocks et Acer a augmenté sensiblement (16%) après avoir conclu un important contrat en Catalogne dans l’enseignement.

Moins d’unités, mais plus chères

Toutefois, GFK, qui mesure les ventes des détaillants au consommateur final, continue d’afficher un marché en baisse en unités (-8%), mais en hausse (1%). « Les détaillants ont une double sensation. Ils sont inquiets parce qu’ils vendent moins d’unités, mais en même temps ils sont heureux parce qu’ils ont facturé davantage parce que les prix moyens par équipe ont augmenté. Les coûts élevés de certains composants ont provoqué l’évaporation des équipements de 299 et 399 euros du marché », explique M. Ugarte.

Dans l’état actuel des choses, Retail s’attend à clôturer la campagne de Noël avec un chiffre d’affaires plus élevé, bien que similaire en unités par rapport à l’année dernière, selon le dirigeant de HP. En 2016, 229 000 unités ont été vendues en novembre, 193 000 en décembre et 204 000 en janvier.

Attention à la Catalogne

Ugarte est d’accord avec le directeur général de Toshiba Espagne, Emilio Dumas, que le processus catalan est perceptible dans le secteur. « La Catalogne pèse entre 15 et 20 % en unités et en consommation. » Des sources provenant d’une grande chaîne de distribution indiquent que la baisse moyenne des ventes en octobre devrait être ajoutée de 10 points dans le cas de la Catalogne. « Pensez que certaines entreprises ont fermé le jour du référendum pour éviter les problèmes et cela a eu son impact. La même source dit qu’elle ne croit pas que le Vendredi Noir soit affecté par la question catalane « parce que la plupart sont des ventes en ligne », mais les doutes survolent pour Noël : « Tout dépend si la situation est calme et si les gens sortent pour acheter dans les centres normalement. En tout cas, Ugarte et Dumas indiquent que de nombreuses entreprises privées, surtout celles qui ont quitté la Catalogne, ont paralysé les investissements « jusqu’à ce qu’elles voient ce qui se passe ».

Chefs d’entreprise

En termes de fabricants, HP maintient son leadership, avec une part de marché de 34,8%, après une croissance de 16,3% au troisième trimestre par rapport à la même période l’an dernier. Le top 3 est complété par Lenovo (avec une part de marché de 24,4%, après une croissance principalement dans le segment professionnel) et Acer, qui contrôle 9,3% du marché. Viennent ensuite Asus (9,1 %), qui reste fidèle à sa décision de ne lancer sur le marché que les ordinateurs qui lui permettent de gagner de l’argent, laissant une part de marché secondaire, et Apple (8,5 %).

Quant au type d’appareil, les ordinateurs de bureau se sont étonnamment bien comportés entre juillet et septembre, car de nombreux achats du secteur public sont des PC de ce type. Les ordinateurs portables décapotables ont également connu un bon parcours. Et les ordinateurs de jeu et les ordinateurs haut de gamme restent forts. « Il s’agit de deux sous-catégories qui continuent à faire mieux que les autres, bien que leur poids dans l’ensemble du secteur soit encore faible (moins de 10% dans le premier cas et entre 7% et 8% dans le second), mais elles montrent la volonté de l’utilisateur de dépenser davantage pour un ordinateur », souligne Ugarte.