Le chômage tombe à son plus bas niveau en 25 ans

Le nombre de chômeurs en Allemagne est passé à 2,568 millions à la fin de l’année en raison des conditions climatiques. En décembre 2016, 36 000 chômeurs et chômeuses de plus qu’en novembre, a annoncé mardi à Nuremberg l’Agence fédérale pour l’emploi (BA). Cependant, c’était 113 000 de moins qu’il y a un an. Par rapport à novembre, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point pour atteindre 5,8 %.

En 2016, le nombre moyen de chômeurs s’élevait à 2,691 millions de personnes. Il s’agit de la moyenne annuelle la plus basse depuis 25 ans. Le taux de chômage moyen a chuté de 0,3 point à 6,1 %. En 2015, le taux de chômage moyen avait déjà atteint un plancher record de 2,795 millions.

« La tendance positive du chômage s’est poursuivie vers la fin de l’année », a déclaré Frank-Jürgen Weise, directeur de la BA. « La longue période de forte croissance de l’emploi s’est sensiblement ralentie depuis les mois d’été, mais la demande de nouveaux employés reste à un niveau très élevé.

Hausse du chômage en décembre

Selon les économistes, la hausse du chômage en décembre est largement due à des facteurs saisonniers : En règle générale, les premiers signes avant-coureurs du chômage hivernal se font sentir en décembre. En raison des conditions météorologiques, des milliers d’employés exerçant des activités extérieures – comme la construction ou le jardinage – perdent déjà leur emploi à la fin de l’année et s’inscrivent comme chômeurs pendant l’hiver. Toutefois, cet effet est beaucoup plus prononcé en janvier.

Corrigé de ces influences saisonnières, le nombre de chômeurs a diminué en décembre de 17 000 par rapport au mois précédent.

L’emploi soumis à cotisations sociales ont continué à progresser par rapport à l’année précédente, bien que, selon la BA, la croissance ait considérablement ralenti récemment. La demande de main-d’œuvre reste également élevée, a annoncé BA. En décembre, 658 000 emplois ont été enregistrés à la BA, soit 68 000 de plus qu’il y a un an.