Combien d’argent vos appareils électroniques coûtent par année

Les ordinateurs, téléviseurs ou consoles de jeux consomment de l’électricité. Mais combien en fait ? La consommation et les coûts peuvent être estimés par un simple calcul. Cependant, le facteur le plus important est l’utilisateur.

La télé est allumée toute la nuit. En même temps, la tablette peut être utilisée pour surfer sur Internet, et dans la chambre des enfants, les enfants peuvent jouer sur le PC et la console. Ce qui rend le fournisseur d’énergie heureux, c’est quelque chose que la plupart des gens ne remarquent qu’une fois par an, à savoir quand la facture annuelle d’électricité arrive et que des paiements supplémentaires sont dus.

Ce n’est un secret pour personne que l’électronique grand public, comme les téléviseurs et les ordinateurs, représente une part importante de l’électricité consommée par les ménages privés. Le coût de l’électricité qu’ils produisent chaque année peut être déterminé à l’aide d’un simple calcul. Pour ce faire, la consommation de watt spécifiée de chaque appareil est utilisée et la durée de vie quotidienne est estimée.

Un exemple

la télévision de 120 watts fonctionne dix heures par jour. Puissance 1200 wattheures ou 1,2 kilowattheure (kWh). Le kWh d’électricité coûte en moyenne environ 28 cents. Il gagne environ 34 cents par jour en frais d’électricité. Dans l’année on vient de ce fait sur environ 125 euros pour la télévision. Jürgen Ripperger de la Verband der Elektrotechnik (VDE) à Offenbach restreint cependant : « Ce n’est qu’une valeur maximale ». »Le facteur le plus important est l’utilisateur. »

Le nombre de watts n’indique que la consommation d’énergie de l’appareil à charge maximale. Une image particulièrement lumineuse ou beaucoup de contraste rend la télévision avide d’électricité. Le PC a besoin de moins de puissance pour le traitement de texte qu’avec une carte graphique entièrement chargée pour les jeux 3D.
Les dix plus grands gaspilleurs d’énergie du ménage

Réfrigérateur et congélateur

Les réfrigérateurs et congélateurs sont parmi les plus gros consommateurs d’énergie de la maison. La raison en est très simple : ils fonctionnent jour et nuit sans interruption. On ne peut presque rien y changer, mais on peut quand même économiser de l’énergie. Ouvrez la porte des réfrigérateurs et des congélateurs aussi rarement et brièvement que possible. Les joints de porte endommagés doivent être remplacés immédiatement. Ne mettez pas d’aliments chauds, cela augmentera la consommation d’énergie. De plus, les réfrigérateurs et les congélateurs ne devraient pas être placés près des radiateurs, car ils ont besoin d’une quantité inutile d’électricité pour maintenir la température. Apropos de la température : 7 degrés Celsius pour le réfrigérateur et moins 18 degrés Celsius pour le congélateur sont absolument suffisants. Il n’est pas nécessaire qu’il fasse plus froid.

 

Lave-linge

Outre le réfrigérateur, c’est probablement la machine à laver dont la plupart des gens ne peuvent se passer. Par conséquent, cet appareil est également l’un des plus gros consommateurs de la maison. Achetez un modèle éconergétique qui consomme non seulement peu d’électricité, mais aussi peu d’eau. Vous économisez également de l’énergie si vous chargez toujours la machine à pleine capacité (mais ne la remplissez pas trop) et si vous la faites fonctionner à 60 degrés maximum. Les températures plus élevées sont généralement peu utiles, mais consomment plus d’électricité. Il en va de même pour le cycle doux ou le prélavage. Si vous vous en passez, vous économisez de l’énergie et donc de l’argent.

 

Sèche-linge

En ligne à l’air libre – c’est et reste le moyen le plus économe en énergie pour sécher le linge fraîchement lavé. Mais pour beaucoup de gens, c’est trop peu pratique, car il faut raccrocher le linge et le repasser après. C’est pourquoi on utilise le sèche-linge électrique, qui consomme beaucoup d’électricité. Il est utile de bien faire tourner le linge dans la machine à laver au préalable. Le séchoir a donc moins de travail par la suite. Ici aussi, il en va de même : ne séchez pas des charges à moitié pleines, mais remplissez le tambour au maximum autorisé dans le cas optimal.

Lave-vaisselle

Le lave-vaisselle est également l’un des principaux consommateurs, car il utilise non seulement l’électricité mais aussi l’eau pour accomplir ses tâches. Comme pour les machines à laver et les sèche-linge, les vieux appareils électroménagers ne peuvent pas utiliser les ressources avec autant d’économie que les modèles modernes et économes en énergie. Faites attention à cela lorsque vous en achetez un nouveau. De nombreux lave-vaisselle proposent aujourd’hui un programme spécial d’économie d’énergie qui ne convient qu’aux assiettes, casseroles et fourchettes légèrement sales. En outre, la remarque suivante s’applique à nouveau : Démarrez la machine uniquement si elle est bien remplie.

 

Aides ménagères électriques

Les petits appareils tels que les ouvre-boîtes électriques ou les couteaux consomment de l’électricité, bien que les activités correspondantes puissent généralement aussi être effectuées manuellement. L’aspirateur peut sembler un peu différent. Lors de l’achat de l’appareil de nettoyage pratique, veuillez noter toutefois que la puissance absorbée en watts n’est pas nécessairement liée à la puissance d’aspiration. Renseignez-vous à l’avance (p. ex. en ligne) pour savoir quel modèle offre un bon rapport entre la puissance et la puissance d’aspiration.

 

Poêle

L’évolution de la technologie ne s’est pas arrêtée au poêle non plus. Alors que les anciennes plaques de cuisson de masse en acier inoxydable étaient encore de véritables gaspilleurs d’énergie, les plaques de cuisson en céramique ou à induction sont beaucoup plus économiques. Néanmoins, vous pouvez encore économiser de l’énergie avec les poêles modernes : La casserole ne doit pas être plus petite que la plaque de cuisson sur laquelle elle est placée. En plus, il a besoin d’un couvercle. S’il est en verre, vous pouvez regarder dans le pot sans le soulever à chaque fois. Éteignez également la cuisinière plus tôt et utilisez la chaleur résiduelle de la plaque de cuisson pour terminer la cuisson des pâtes, par exemple – un bon conseil pour le four, soit dit en passant.

 

Éclairage

Les ampoules conventionnelles ne sont plus vendues dans l’Union européenne depuis des années, et pour une bonne raison : leur efficacité est ridiculement faible, car elles ne transforment en réalité que 5 % de l’énergie fournie en lumière. Les lampes à économie d’énergie et les diodes électroluminescentes (DEL) l’améliorent. Bien qu’elles soient plus chères, elles consomment si peu d’électricité que l’achat est amorti en quelques mois seulement. Interdire complètement les ampoules électriques conventionnelles de l’espace de vie et les utiliser au maximum encore dans les entrepôts et les caves. Là-bas, ils ne s’allument que spontanément et ne se transforment plus en destructeurs d’énergie permanents. D’ailleurs : Les détecteurs de mouvement sont les mieux adaptés pour le jardin avant. Au lieu d’avoir une lampe d’extérieur allumée en permanence, ils ne s’allument qu’en cas de besoin.

 

Téléviseurs

Ils sont de plus en plus gros et viennent souvent sans véritable interrupteur – les téléviseurs modernes consomment beaucoup d’électricité parce qu’ils sont en veille dans de nombreux foyers quand personne ne les utilise. Vous pouvez l’éviter avec un bâtis de prises avec interrupteur ou une prise radio pratique. Vous pouvez également déconnecter d’autres appareils tels que chaînes hi-fi, consoles de jeux, lecteurs DVD, etc. du réseau lorsque vous vous couchez le soir ou lorsque vous partez en vacances. Avec des téléviseurs particulièrement grands, vous pouvez économiser une quantité relativement importante d’électricité si vous réduisez le rétroéclairage. Grâce aux préréglages programmables, vous pouvez assombrir l’image d’une simple pression sur un bouton lorsqu’il fait sombre dehors.

 

Ordinateurs, imprimantes et autres

Il y a beaucoup plus de technologie dans les bureaux d’aujourd’hui qu’il y a 10 ou 15 ans : PC, ordinateur portable, routeur WLAN, imprimante et fax consomment ensemble plus d’énergie que vous ne le pensez. Par exemple, éteignez le routeur WLAN la nuit si personne ne se connecte de toute façon. Remplacez votre imprimante, votre télécopieur et votre photocopieur par un appareil tout-en-un qui consomme moins d’énergie. Utilisez l’ordinateur portable au lieu de l’ordinateur de bureau, ce dernier nécessite généralement plus d’énergie. Pensez à tous les petits consommateurs de la maison qui, ensemble, consomment beaucoup d’électricité et réfléchissez au moment et à la façon dont vous pouvez les débrancher du réseau aussi souvent et aussi facilement que possible. Ici encore, les bâtis de prises et les prises radio constituent une solution pratique.

 

Pompe de chauffage obsolète

Le plus gros consommateur d’énergie passe souvent inaperçu : la pompe de chauffage. Elle pompe l’eau chaude dans les radiateurs et a besoin d’électricité pour le faire. Si la pompe de chauffage est désuète ou mal réglée, elle peut consommer inutilement plus de 400 kilowattheures (kWh) d’électricité. Il est donc conseillé de vérifier la pompe de chauffage. Pourquoi les vieilles pompes à chaleur ont-elles besoin d’autant d’électricité ? Parce qu’ils font circuler de l’eau chaude pendant environ 6000 heures pendant la période à forte intensité de chaleur – même s’ils n’en ont pas besoin du tout. Les pompes modernes, en revanche, régulent leur débit en fonction de la demande et fonctionnent parfois avec un débit limité.

Il s’avère que : La consommation d’énergie des appareils n’est qu’un facteur parmi d’autres. « Le facteur le plus important est l’utilisateur », souligne Ripperger. Par conséquent, le calcul du coût de l’électricité sur la base du nombre de watts ne fournit qu’une orientation approximative.

Pour les téléviseurs, il existe une autre aide à l’orientation lors de l’achat de nouveaux équipements dans les magasins : ils doivent porter le label énergétique de l’UE depuis 2011. En plus de la classe de rendement, il indique la quantité de kilowattheures consommés pendant quatre heures de fonctionnement quotidien par an, explique Roman Zurhold de l’Agence allemande de l’énergie (Dena).

Déterminez la consommation d’énergie exacte à l’aide de la fiche de l’adaptateur

« Comme il s’agit d’une moyenne, il fournit une estimation réaliste. » En les multipliant par le prix au kWh, on obtient une estimation réaliste des coûts annuels d’électricité pour un fonctionnement quotidien de quatre heures. Si vous ne regardez que deux heures, vous prenez simplement la moitié de cette valeur. Jusqu’à présent, l’étiquette n’est disponible que pour les téléviseurs et non pour les ordinateurs ou autres appareils.

Pour une détermination plus précise de la consommation d’énergie, les fiches adaptateurs sont un bon choix. Les petits appareils de mesure se placent entre la prise et l’appareil et enregistrent la quantité de courant qui circule pendant la période d’utilisation. Plus l’appareil mesure longtemps, plus l’impression du comportement de consommation est précise. Toute personne qui mesure pendant environ un mois multiplie la valeur par douze et dispose d’une estimation annuelle assez précise.
Ce cahier a besoin d’environ 50 watts pour l’opération moyenne. Les appareils de mesure de la prise de courant sont disponibles dans le commerce spécialisé et ne sont pas des estimations, mais des chiffres de consommation exacts.
Ce cahier a besoin d’environ 50 watts pour l’opération moyenne. Les appareils de mesure de la prise de courant sont disponibles dans le commerce spécialisé et ne sont pas des estimations, mais des chiffres de consommation exacts.

 

Le TÜV Rheinland observe une tendance générale vers une plus grande efficacité dans l’électronique grand public. « Mais, dit Ralf Diekmann, l’efficacité ne se mesure pas seulement à la faible consommation d’énergie, mais aussi à la consommation optimale en fonction de la performance utilisée ». Et elle peut être optimisée en de nombreux points, comme il l’explique à l’aide de quelques exemples.
Plus de diagonale coûte plus de puissance

Diekmann estime que les routeurs WLAN consomment 13 à 15 watts par heure. En fonctionnement 24 heures sur 24, les frais d’électricité s’élèvent à environ 35 euros par an. Le fait d’éteindre le routeur pendant la nuit peut réduire ces coûts d’un tiers. « C’est là où l’on dort et où l’on n’est pas sur Internet « , dit Diekmann. Pour certains routeurs, cela peut déjà être réglé dans les paramètres.

Le téléviseur ne doit pas être placé à une grande fenêtre où la lumière du jour brille à pleine puissance. Plus l’environnement de l’appareil est lumineux, plus la luminosité de l’écran doit être réglée, ce qui coûte plus cher en électricité.

Le conseil de Diekmann : placez le téléviseur dans un coin plutôt sombre si possible. Lorsque vous songez à acheter un nouvel appareil, vous pensez à la taille de l’écran. Tu devrais garder ça à l’esprit : Plus de diagonale coûte plus d’électricité.

Lorsqu’il s’agit d’économiser l’électricité, beaucoup de gens oublient la règle la plus simple : ce qui est éteint ne consomme rien. Pour le PC, par exemple, les périphériques inutilisés tels que les imprimantes ou les scanners doivent être éteints. Lorsque vous travaillez sur l’ordinateur, vous fermez les programmes qui ne sont pas utilisés. L’appareil consomme moins d’énergie et protège également le processeur, explique Diekmann.