Autant de naissances qu’en 1973

Le taux de natalité en Allemagne a atteint son plus haut niveau depuis les années 1970

Selon l’Office fédéral de la statistique, près de 800 000 enfants sont nés en Allemagne en 2016. C’est sept pour cent de plus que l’année précédente.

En Allemagne, plus de bébés sont nés de nouveau : Selon l’Office fédéral de la statistique de Wiesbaden, le nombre de naissances en 2016 est passé à 792 131 pour la cinquième année consécutive. Par rapport à l’année précédente, il s’agit d’une augmentation de sept pour cent ou 54 556 bébés.

L’année 2016 est la dernière année pour laquelle des données complètes sont disponibles .Les chiffres pour 2017 ne sont pas encore complets

Selon les statisticiens, le nombre d’enfants nés en 1996 était le même qu’en 2016. « Cette évolution est principalement due au fait que les femmes âgées de 30 à 37 ans ont plus d’enfants « , explique l’Office fédéral. Elles auraient donné naissance à beaucoup moins d’enfants à un plus jeune âge que les femmes des groupes d’âge plus âgés et réalisent actuellement leurs souhaits avec une plus grande intensité dans des conditions économiques et de politique familiale favorables. En outre, il y a actuellement plus de mères potentielles en âge de procréer.

Les mères de nationalité étrangère ont donné naissance à 184 660 enfants en 2016, soit une augmentation de 25 % par rapport à 2015. Cela s’explique en partie par l’évolution du nombre et de la composition des mères étrangères potentielles. Selon les données, davantage de mères de nationalité afghane, irakienne ou syrienne ont eu des enfants.

Il en résulte un taux de fécondité total de 1,59 enfant par femme – le chiffre le plus élevé mesuré depuis 1973. En comparaison européenne, l’Allemagne se situe au milieu du terrain. Selon l’Office statistique européen, la moyenne de l’UE était de 1,6 enfant par femme. La France arrive en tête avec une valeur de 1,92, l’Italie et l’Espagne avec 1,34 enfant par femme, le nombre de naissances le plus faible.

Les données de l’Office fédéral de la statistique permettent de suivre l’évolution de la situation

Évolution du nombre de naissances au fil des décennies : Alors que le nombre de naissances en 2011 était légèrement inférieur à 663 000, il est passé à 792 000 en 2016. Il s’agit d’une augmentation d’environ 19 p. 100 en cinq ans seulement. Cependant, l’Allemagne est encore loin des sommets des années 1950 et 1960, lorsque les baby-boomers sont nés. 1964 est l’année où le nombre de naissances est le plus élevé de l’histoire de la République fédérale d’Allemagne de l’époque et de la RDA réunies. 1 357 304 enfants étaient nés à cette époque. C’est à peu près autant que la population de Francfort-sur-le-Main et de Stuttgart réunis. Avec le « pilule-bend », le nombre de naissances est passé pour la première fois sous la barre du million au début des années soixante-dix. Pendant plus de deux décennies, il est ensuite demeuré à des valeurs de plus de 800 000, avec un léger sommet intermédiaire en 1990, année où un peu plus de 900 000 bébés sont nés. Après 1997, une nouvelle tendance à la baisse à moins de 700 000 s’est amorcée, qui n’a pris fin qu’en 2011.

Évolution des naissances à différents mois : Tout le monde sait, de par son environnement personnel, qu’il y a des accumulations d’anniversaires à certaines dates. Ce sont généralement des coïncidences. Les données statistiques des dernières années (2013 à 2016) révèlent toutefois une légère inégalité de répartition sur l’année. Ainsi, environ 5000 à 7000 enfants de plus naissent toujours en juillet, août et septembre que pendant les mois restants. Février a toujours été un mois particulièrement faible pour les naissances ces dernières années.

Âge moyen de la mère à la naissance : Il est relativement constant depuis des années à plus de 29 ans. La valeur exacte pour 2016 est de 29,6 ans. la naissance du deuxième enfant, s’il y a un deuxième enfant, les mères ont en moyenne 31,8 ans, à la naissance du troisième enfant possible 33,0 ans.