La quantité de matières grasses présent dans le lait

Elle fait partie de notre alimentation depuis des milliers d’années et aujourd’hui, nous la trouvons dans de nombreuses variétés sur nos marchés. Cependant, le lait soulève encore parfois des questions chez les consommateurs : le lait entier contient-il les mêmes nutriments que le lait écrémé, combien moins de matières grasses ce dernier contient-il que le premier, etc… ? Ce sont là quelques indices que le « Conseil européen d’information sur l’alimentation » nous offre dans ce sens :

 

LES AVANTAGES

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée et saine, le lait fournit plusieurs nutriments essentiels nécessaires à une bonne croissance et à la santé des os et des dents.

Par exemple, c’est une source très précieuse de calcium, car un verre de 200 ml fournit un tiers de l’apport quotidien recommandé.

Il fournit également des protéines, des vitamines B et des minéraux (en plus du calcium) comme le phosphore, l’iode, le potassium, le magnésium et le zinc.

 

TYPES

La consommation de lait varie considérablement d’un pays européen à l’autre, où la plupart des consommateurs peuvent choisir entre lait entier, demi-écrémé et écrémé. Mais qu’est-ce que cela signifie lorsqu’on parle de la quantité de gras contenue dans chacun de ces types de gras ? C’est un petit projet :

Lait entier naturel, cru ou traité : lait auquel rien n’a été ajouté ou enlevé. Contient : 3,5 à 5 % de matières grasses, selon la race de vache.

Lait entier standard : lait standardisé avec 3,5-4% de matière grasse.

Lait demi-écrémé : la moitié de la crème a été enlevée. 1,5-1,8% de matières grasses.

Lait écrémé (ou faible en gras) : presque toute la crème a été enlevée. Moins de 0,5 % de matières grasses.

Lait pauvre en lactose ou sans lactose : le sucre contenu dans le lait (lactose) a été partiellement ou totalement éliminé. Idéal pour les personnes intolérantes au lactose.

 

Il est nécessaire de préciser que le calcium, les protéines et la plupart des autres nutriments présents dans le lait ne sont presque pas présents dans la crème, de sorte que lorsque l’écrémage continue à rester dans le lait.

CONSERVATION

La plupart du lait que nous buvons a été pasteurisé, ou traité pour avoir ce qu’on appelle une  » durée de conservation prolongée  » (ESL), ou une température ultra-haute (UHT).

Le premier (ESL) dure environ 3 semaines et a le même goût que le lait frais, tandis que le second (UHT) dure plusieurs mois sans réfrigération tant qu’il est conditionné sous vide, bien qu’une fois ouvert il dure la même chose que le lait frais.

Il est important de garder à l’esprit que le lait cru a une durée de conservation très courte et que sa consommation est moins sûre en raison de la présence possible de microorganismes contaminants.