Le mannequin brésilien Lais Ribeiro défilera avec le soutien-gorge Fantasy le plus cher

Lais Ribeiro est celle choisie par Victoria’s Secret pour porter le soutien-gorge le plus cher.

Un vêtement de deux millions de dollars fait de diamants et de saphirs.

 

C’est l’un des secrets les mieux gardés du défilé Victoria’s Secret, et la célèbre marque de lingerie vient de le dévoiler. Lais Ribeiro a été choisi pour escalader le défilé de Shanghai avec le soutien-gorge le plus cher de la marque. Cette année-là, le soutien-gorge Fantasy est un soutien-gorge bijou avec des saphirs jaunes, des topazes et des diamants d’une valeur de deux millions de dollars.

« J’ai gardé le secret trop longtemps, et je suis plus qu’honoré d’annoncer que je porterai le soutien-gorge Champagne Nights Fantasy cette année ! Je suis très heureuse et reconnaissante à la famille Victoria’s Secret de m’avoir fait confiance et pour le soutien de ma famille, de mes amis et de mes fans… Merci beaucoup, c’est officiel maintenant », écrit la mannequin de 27 ans dans son compte Instagram, qui compte 1,3 million de fans. Elle savait qu’elle allait reprendre le mannequin Jasmine Tookes à la suite d’un test de garde-robe qui a eu lieu le 20 octobre et qui a mis fin à ses larmes d’émotion.

« Vous vous sentez très puissant en portant ce soutien-gorge, tout le dur labeur a été récompensé « , a déclaré Ribeiro, qui travaille avec Victoria’s Secret depuis 2010 et qui est l’ange officiel de l’entreprise depuis 2015, dans des déclarations à l’édition américaine du Vogue. Le mannequin devient ainsi l’un des protagonistes du défilé de mode le plus populaire au monde, et portera ce qui est probablement le vêtement de lingerie le plus cher au monde. Un soutien-gorge qui cette année est également accompagné d’une ceinture bijou assortie, toutes deux dessinées exclusivement par Mouawad. Le soutien-gorge, qui a environ 600 pierres précieuses et est accompagné d’un collier, a pris environ 350 heures de travail, selon le magazine People.

 

Ribeiro, née à Piauí, au Brésil, est unique en ce que bien qu’elle ait commencé à étudier pour devenir infirmière, sa vie a changé après un concours de beauté, et elle a commencé sa carrière de mannequin en 2009, un an après avoir donné naissance à son fils Alexandre. Avant même de s’en rendre compte, il se rendait à New York, l’une des capitales de la mode, ne connaissant pas un mot d’anglais. Depuis, il a défilé pour des marques telles que Dolce & Gabbana, Louis Vuitton et Marc Jacobs et a participé aux campagnes de Christian Dior, GAP et Ralph Lauren, en plus d’être son sixième défilé pour Victoria’s Secret. Pendant tout ce temps, dit-il, il a eu l’aide de grandes marraines parmi ses collègues professionnels, comme la mannequin brésilienne Adriana Lima, l’un des plus anciens anges de la firme et qui est également venue porter le soutien-gorge Fantasy.

« Qui ne rêve pas de le porter ? »

C’est un honneur de suivre les traces de Gisèle Bündchen, Candice Swanepoel, Adriana Lima, et tous les grands mannequins qui l’ont portée dans le passé. J’en parle avec beaucoup d’émotion « , dit Ribeiro, pour qui le soutien-gorge était comme un gant lors du premier test du magazine People. Claudia Schiffer est le mannequin qui a porté le premier soutien-gorge Fantasy dans un défilé de mode remontant à 1996.

Cette année, le défilé de Victoria’s Secret n’a pas seulement la nouveauté du lieu, ce sera la première fois qu’il sera réalisé dans un pays asiatique et il y aura plus de spectateurs que jamais. La marque de luxe française Balmain s’est associée à la marque de sous-vêtements pour créer une collection spéciale, peu connue à l’heure actuelle. Devant, deux semaines au cours desquelles il y a encore des secrets à découvrir, comme qui seront les stars invitées qui chanteront tandis que les anges, dont cette année le modèle espagnol Blanca Padilla, déploient leurs ailes sur le podium. Des noms comme Taylor Swift ou Harry Styles sont mélangés.

En mars dernier, Victoria’s Secret Angels a ouvert à Shanghai le premier grand magasin de la marque en Chine continentale, en prévision du défilé qui aura lieu le 28 mars à l’arène Mercedes-Benz de la ville la plus cosmopolite et capitale économique du pays. Un honneur qui jusqu’à présent n’a été accordé qu’aux grandes mégalopoles mondiales, telles que New York, Paris ou Londres.

La marque a déjà commencé à accorder une grande attention au puissant marché chinois. Non seulement elle a ouvert ces dernières années des magasins avec ses produits et accessoires de beauté. En plus de son grand magasin à Shanghai, il a également ouvert un grand magasin à Chengdu, dans le centre du pays, et prévoit d’en ouvrir un autre à Beijing dans un proche avenir. L’an dernier, lors de sa parade parisienne, elle avait déjà inclus quatre modèles d’origine chinoise, plus que jamais, pour tenter de gagner en popularité dans le pays le plus habité de la planète.

Aujourd’hui, son principal objectif est de commencer à vendre ses produits de lingerie et de devenir l’une des entreprises de référence parmi la classe moyenne chinoise en plein essor : selon Euromonitor, l’an dernier, le secteur de la lingerie a déplacé 21 milliards de dollars dans ce pays, et va croître à 26 milliards de dollars en cinq ans, un bond de 22%. Pour l’instant, il a déjà annoncé qu’il doublera le nombre de mannequins chinois participant à son célèbre défilé de mode cette année.