Tortelloni aux cèpes, crème et noix de Grenoble

Les tortelloni aux cèpes, à la crème et aux noix sont de savoureuses pâtes aux œufs farcies maison, où la saveur des cèpes prédomine grâce à son arôme unique. Je suis un plat qui travaille dur, mais qui donne beaucoup de satisfaction, tant avec la famille qu’avec les amis. Pour rompre le long temps de préparation, la garniture peut être préparée la veille et conservée au réfrigérateur jusqu’à son utilisation.

Pour la préparation de tortelloni aux cèpes, à la crème et aux noix, on peut utiliser des champignons frais ou surgelés. Dans ce dernier cas, préférez des champignons d’excellente qualité, à cuire encore surgelés. Il est important de bien les laisser sécher pendant la cuisson, sinon elles vont rendre la garniture aqueuse. Les champignons mélangés peuvent également être utilisés pour réduire le coût de la préparation. Même très peu de cèpes suffisent à parfumer le plat. Dans ce cas, des seaux peuvent également être utilisés.

 

INGRÉDIENTS

  • 200 g de farine de blé tendre type 00
  • 2 œufs de poule

Pour le remplissage

  • 300 g de cèpes
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra
  • 1 échalote
  • Sel
  • 50 ml de bouillon de légumes
  • 250 g de ricotta de lait de vache
  • 20 g de fromage parmesan râpé
  • 4 brins de persil
  • Poivre noir fraîchement moulu

Pour l’assaisonnement

  • 4 cuillères à soupe de crème
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • 8 noix décortiquées
  • Fromage parmesan râpé

 

PRÉPARATION

  • Recueillez la farine tamisée sur la planche à pâtisserie (ou dans un bol) et disposez-la comme une fontaine. Garde un peu de ça de côté, ça n’a pas besoin d’être tant que ça.
  • Décortiquez les œufs un à un dans un bol, vérifiez qu’il n’y a pas de fragments de coquille, puis versez-les au centre de la fontaine et battez-les à la fourchette jusqu’à ce qu’ils aient pris un aspect fluide en perdant l’aspect collant typique de l’œuf. Cette étape est très importante pour l’absorption correcte de la farine.
  • Lorsque l’œuf est bien mélangé, commencez à incorporer la farine en partant du centre de la fontaine, pour éviter qu’elle ne se brise et que les œufs ne se répandent sur la planche à découper.
  • Mélanger toute la farine pour obtenir un mélange non lié et granuleux. Compactez-la, placez-la sous un bol et lavez-vous bien les mains.
  • Pétrir maintenant avec le pouce et la partie de la paume de la main immédiatement en dessous sur la planche à pâtisserie bien nettoyée et enfarinée. Pétrir doucement pendant environ 5 minutes, en tournant la pâte assez souvent, sans l’écraser, mais en la roulant brièvement.
  • Avec ce temps de travail, vous obtenez une pâte assez rugueuse, si vous préférez une pâte plus lisse, malaxée jusqu’à 15 minutes. Si la pâte a tendance à coller pendant le traitement et qu’elle est trop molle, ajouter un peu de farine. N’exagérez pas, cependant, car la pâte doit être humide pour bien se fermer.
  • Formez une boule et laissez-la reposer sur une assiette recouverte d’un bol inversé, ou bien enveloppée dans le film transparent.