Connaître l’ origine et la signification de la mode grandissante des mandalas

La magie des Mandalas est en plein essor ! Comme vous avez pu l’observer ces derniers mois aux quatre coins du monde, le processus de coloration et de décoration de ces figures complexes d’influence hindoue et tibétaine a pris une importance particulière.

Le terme mandala signifie « roue ou cercle » en sanskrit et a son origine en Inde. Ces élaborations sont surtout utilisées dans l’hindouisme et le bouddhisme, car elles évoquent des représentations du macrocosme et du microcosme, toujours conçues d’un point de vue totalement spirituel. Ses bienfaits sont rapidement appréciés par ceux qui pratiquent la méditation.

De plus, en plus de leurs nombreux avantages dans le domaine de la méditation, ils sont également utilisés dans de nombreuses références décoratives à la maison et comme usage personnel.

A quoi servent les mandalas ?

Tout d’abord, nous devons garder à l’esprit que l’usage de base des mandalas, surtout pour les bouddhistes, est la méditation. Par l’observation de leurs multiples formes et en essayant d’atteindre un état plein de calme, laissant l’esprit vide, créer une connexion directe entre l’homme et la divinité.

Par conséquent, les mandalas sont un point d’énergie reconnaissable qui aide l’homme à atteindre l’équilibre spirituel et à purifier son âme.

Aujourd’hui, vous aurez eu l’occasion de constater que de plus en plus de produits sont disponibles dans de nombreux établissements. Un grand nombre de livres et de compilations de mandalas dessinés en blanc ont même été publiés, dans lesquels les enfants (et les enfants moins jeunes) peuvent colorier chacune de ces figures. De plus, cette action sert de thérapie et de relaxation pour les personnes qui décident de se mettre au travail, en se présentant comme un passe-temps très sain.

Principales formes de mandalas

Bien que les mandalas conservent une forme basique et régulière, ils peuvent être réalisés avec beaucoup plus de formes géométriques. Le plus souvent, ils apparaissent à l’intérieur d’un grand cercle qui comprend également une forme quadrangulaire. De plus, il y a aussi des variations dans la façon de faire ces représentations selon la culture. Par exemple, chez les hindous, les yantras linéaires sont plus importants, tandis que chez les yantras bouddhistes, les figures elles-mêmes attirent davantage l’attention.

Mode / par